Veuillez remplir le formulaire.














Heures d ouverture

heures d'ouverture

8.30 - 12.00

 
13.00 - 17.00

10.00 - 14.00


    La Foire Saint Martin au Sassin
    1 photo. Cliquez pour agrandir.

    La foire Saint-Martin


    La Foire St-Martin se déroule tous les 11 novembre, jour de l'Armistice, de 8h à 18h. Plus de 600 ambulants participent dans les rues du village et 150 exposants en brocante, numismatique, cartes, livres, timbres au Centre d'Animation Touristique 'Le Sassin'. Chaque année on estime pas moins de 50.000 visiteurs. Cette année se déroulera la 140ème édition de la Foire St-Martin. En effet c'est en 1873 qu'a eu lieu la première foire St-Martin à Bomal, bien qu'elle fût créée bien auparavant.

     

    Un peu d'histoire....

     

    A propos des lointaines Saint-Martin : "L'illustre foire Saint-Martin de Bomal a été reprise de Barvaux s/O qui la tenait de Durbuy même qui l'avait possédée par décision sans doute de Gérard de Durbuy dont on sait la politique centralisatrice (au XIIè siècle). Il semble que primitivement cette foire commença sur Tohogne, probablement à cette place (plus grande qu'actuellement en contrebas de l'église) appelée encore au XVIè siècle 'au mitant de la ville'. Mais ce jour-là de la grande foire Saint-Martin à Bomal, il n'y a qu'a Tohogne, qu'est solennellement chantée la grand-messe en l'honneur du grand saint. Le fait est certain que la foire si courue et depuis temps immémorial est due à son patronal de l'église-mère, Saint-Martin, et sur Tohogne et sur Durbuy, dont la paroisse a été démembrée de Tohogne en 1611, sous la tutelle de Saint-Nicolas, patron du pont."

     

    - En 1380, il y a 2 fiest (foire-fête) à Wiriche (Wéris) : une a may (mai), l'autre le premier dimanche (dymendje), de fenal (mois) - en wallon fèna-meûs = mois de la fenaison.

     

    - En 1447, La Roche aura son marché hebdomadaire chaque mardi et 3 foires par an : le lendemain de Pentecôte, le jour de la Saint-Lambert et le jour da la Saint-Nicolas en hiver. En 1566, Stavelot retrouve sa foire-marché du samedi, les guerres l'en avaient privé. En 1581, Stavelot permet aux bourgeois d'Ocquier d'avoir chaque semaine une foire ou fête marchande le vendredi et 3 foires franches : le mardi après la Laetare, le mardi après la fête du Saint-Sacrement et le mardi après la Saint-Denis.

     

    - En 1485, nos ancêtres pouvaient s'acheter des pots de terre, d'autres en étain à la 'fiest a may à Wiriche' (le marché de mai à Wéris).

     

    - En 1508, le droit de Stallaige (en wallon stalèdje ou estalèdje) est accordé à Jehan Kaye. En 1575, il le sera à Jehan Bastin (pour 3 ans) pour 4 florins; en 1596 pour 5 florins 5 pat (wallon : droût d'èstalèdje : droit d'étalage (en plein air)). - Vers 1560, comme maintenant d'ailleurs, les marchands payaient un droit sur l'étalage au marché : le croppage ou cropage.

     

    - En 1627 à Durbuy, le jour de la foire, tenue le lendemain de la Saint-Jean ayant les cordonniers de Liège, Huy et ailleurs en grand nombre fait des étals avec des planches sur la place rès du grand pont. Louis de Rahier a poussé en bas les étals des marchands.

     

    - En 1684, on y vendit un boeuf. C'était donc un marché au bétail.

     

    - En 1771. Barvaux et Durbuy voudraient se faire concurrence. Durbuy réclame un marché le vendredi et 3 jours de franche foire : le jour de la Madeleine (dans le passé : le jour de la hausse des grains); le premier samedi après Quasimodo et le premier lundi après la Saint-Remy (2 jours de plaids généraux). Barvaux demande au Conseil privé l'autorisation d'avoir le marché (en attendant plus). Durbuy allègue qu'à Barvaux, tout l'hiver, règne l'innondation.

     

    - En 1772. On innove à Durbuy à la foire Saint-Martin : on crée le concours du plus beau cheval, poulain, boeuf, celui de la plus belle vache vendue à la foire. Le 18/11/1772, on y amena toute espèce de bétail mais il n'y avait pas beaucoup d'étrangers. C'est une publicité d'époque comme cette initiative de Monseigneur (le Comte) : il ordonne de ne point lever le tonlieu pendant quelques années pour avantager la foire de Durbuy

     

    - En 1775, des charrettes de la Terre de Durbuy vont en Bourgogne ou à Barre (Bar-le-duc). Elles vont y chercher du vin.

     

    - En 1782, sur la foire Saint-Martin de Durbuy, on paye 1 mouchoir 26 sous, une paire de souliers de femme 5 escalins et demi. A la fin du siècle, nous sommes français : une bouteille de Bordeaux vaut 15 sols, 1 livre de café se paye 25 sols et une bouteille de pèkèt 10 sols.

     

    - A Durbuy en 1784-1785, un maître-mercier officiel accordait le droit de dresser des boutiques (étals). Il se nommait Jean Gena de Lignely. Coût : 15 sous en 1784, 1 florin en 1785.

     

    - En 1806. Les foires autorisées auront lieu à Barvaux les 1 février, 2 mars, 7 août, 27 septembre et 24 novembre (bestiaux); à Durbuy les 15 avril, 26 juin, 24 juillet et 13 octobre (pour les quincailleries) et le 14 novembre (Saint-Martin) pour les bestiaux et marchandises. A Ocquier on ira le mardi après la Laetare, le mardi de la Saint-Denis (bétail et marchandises). A la mi-août, les merceniers marchands séjourneront sur les hauteurs : ils seront à Erezée, le 10 août, à Wéris place du marché le 14 (marchandises de toutes espèces), ils termineront à Soy le 16 août.

     

    - En 1820. Outre Barvaux, nous comptons les foires-marchés de Durbuy (15/4 - 26/6 - 13/10 - 14/11; Erezée 10/8; Harre (1/3 - 14/6 - 28/9); Melreux 29/6.

     

    - En 1827. Un arrêté royal à l'administration locale réduisent à 2 les foires de Barvaux (il y en avait 5 pendant la période française). Dates : le 6 avril ou le lundi suivant (si le 6 est un samedi ou dimanche, le premier mardi après le dimanche qui suivra la Saint-Mathieu).

     

    - Au premier trimestre 1871. A Durbuy, on a vendu 346 porcelets et 201 porcs... mais pas de chevaux ni de poulains.

     

    - En 1876, les foires de Bomal on bien démarré. Beaucoup d'affaires s'y traitent.

     

    - En 1897, les foires de Bomal sont fixées au 2ème samedi de février et mai, 3ème samedi de juillet, mardi après le 1er dimanche d'octobre. La foire Saint-Martin prendra bientôt le pas sur les autres.

     

     

     

    Agenda des évènements à Bomal-Sur-OurtheEvènements dans la région de Bomal-Sur-Ourthe



    Tous les évènements dans la région de Bomal-Sur-Ourthe en 2018



    • No picture

       

       

       

       

       

    Principales activités à Bomal-Sur-Ourthe



    La petite batte © C. Mottet
    La Petite Batte
    View more

    La Foire Saint Martin au Sassin
    La foire Saint-Martin
    View more